Marcel Gascoin (1907-1986)

Né au Havre en 1907 dans une famille de marins, il est marqué très jeune par « la précision de l’aménagement intérieur des bateaux »(1). Il étudie l’ébénisterie et la menuiserie puis il entre en Architecture aux Art Deco où il suit les cours de Henri Sauvage.

En 1930, il est invité par Mallet Stevens à la première exposition de l’UAM (Union des Artistes Modernes) dont il devient membre. Il y présente plusieurs de ses créations dans les années suivantes.

Pendant la guerre il réfléchit à « l’organisation rationnelle du foyer […] et pose les bases d’un système de rangement intégré à l’architecture. »(2)

En 1947 c’est à lui que revient de piloter l’Exposition internationale de l’urbanisme et de l’habitation au Grand Palais où il présente 10 appartements à la conception desquelles il a plus ou moins contribué.

En 1949 il conçoit le Logis 49 pour la Caisse d’Allocation Familiale qui consiste à concevoir le logement idéal pour une famille avec 6 enfants. Dans la même veine il participera plus tard avec Auguste Perret à la reconstruction du Havre.

Ses projets sont accueillis avec enthousiasme ce qui le pousse à fonder l’ARHEC (Aménagement Rationnel de l’Habitation Et des Collectivités) afin d’éditer ses propres meubles et ceux de ses contemporains aujourd’hui tout aussi célèbres (Pierre Guariche, Alain Richard, Pierre Paulin…).

Marcel Gascoin est vraiment une figure clef de la reconstruction française. A cette époque, les designers tournent le dos au clinquant du style Art Deco, par conviction mais aussi par nécessité, pour déconcentrer sur la production en série d’un mobilier optimisé et rationalisé afin de le rendre accessible au plus grand nombre.

Les publicités pour les meubles ARHEC que nous vous présentons ici sont toutes issues de numéros de la revue française Les Arts ménagers de l’année 1951, revue à laquelle il contribue d’ailleurs régulièrement. Les meubles présentés sont vraiment représentatifs de sa volonté d’optimiser le mobilier : des meubles qui grandissent en même temps que les enfants, des tables qui multiplient les usages possibles, des systèmes modulables d’étagères et l’agencement intérieur des placards simplement génialissime.

Je recommande les livres suivants, supports de cet article, pour une plongée plus approfondie dans l’univers de Marcel Gascoin :

  • DELAPORTE Guillemette, 2011, Marcel Gascoin, Paris : Editions Norma, 2010.
  • GENCEY Pierre, Marcel Gascoin, design utile, Paris : Editions Piqpoq, 2011.

Les publicités ici présentées sont issues chronologiquement :

  • Arts ménagers n°13, Janvier 1951, p. 22.
  • Arts ménagers n°14, Février 1951, p. 72.
  • « Jeux d’étagères », Arts Ménagers n°15, Mars 1951, pp. 86-87.
  • Arts ménagers n°16, Avril 1951, p. 20.
  • Arts ménagers n°17, Mai 1951, p. 22.
  • Arts ménagers n°18, Juin 1951, p. 18.
  • Arts ménagers n°19, Juillet 1951, p. 2.
  • Arts ménagers n°20, Aout 1951, p. 4.

La photo de Marcel Gascoin apparait à la page 6 du Marcel Gascoin de Guillemette Delaporte et est issue de la collection de Monique Laurent-Gascoin.

#marcelgascoin

Une réponse à “Marcel Gascoin ( 1907-1986)

  1. Article très intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mise à jour en cours…
  • Votre panier est vide.