Jens Harald Quistgaard (1919-2008) est un sculpteur et designer danois rendu célèbre par son travail au service de la maison d’édition américaine Dansk Designs. Il arrive à la tête de la création de l’entreprise en 1954 et y restera pendant plus de 30 ans. Ses créations en art de la table et vaisselle font fureur à l’époque et sont très largement diffusées aux Etats Unis, en Europe et même jusqu’au Japon. Elles deviennent le symbole international du modernisme scandinave.

Dans un environnement familial artistique il se découvre très jeune une sensibilité pour l’artisanat. Son père Harald Quistgaard le forme à la sculpture. Plus tard il étudiera l’orfèvrerie et le dessin à l’école technique de Copenhague. La deuxième guerre mondiale interrompt sa formation, il participera alors activement à la Résistance.

Il commence à gagner sa vie en jouant sur la diversité de ses talents : bijoux, coutellerie, portraits, reliefs, céramique… Vers 1953-1954 sa carrière prend son envol. En effet, il reçoiten 1954 une médaille d’or à la Triennale de Milan pour sa cocotte en fonte Anker-Line (photo 5). De plus il dessine à cette époque un service de couverts (Fjord, photo 4) qui mêle acier inoxydable et manche en bois du jamais vu encore. L’homme d’affaire américain Ted Nierenberg, alors en tournée en Europe à la recherche de jeunes talents,  découvre cette ménagère au musée danois de l’art et du design. Il est est époustouflé et parvient à convaincre Jens Quistgaard de s’associer à lui. Les deux hommes fondent Dansk Designs. L’année suivante, la collection colorée d’ustensiles de cuisine en tôle émaillée Kobenstyle (photo 3) fait son apparition.

Jens Quistgaard produit énormément de la fin des années 50 jusqu’à la moitié des années 60 puisqu’il va dessiner plus de 4000 objets qui allient l’utile et le beau en cuisine et sur la table. On citera la ménagère Toke en acier et bambou (1958) , les éléments de vaisselle Flamestone en pierre (1958), sa collection d’objets en bois Rare Woods (photo 1) à partir de 1961 ou le service Odin en 1962 (photo 2).

Jens Quistgaard se fait aussi l’architecte de la villa de son associé au nord de New York à la fin des années 50 (dernières photos).

Dansk Designs ouvre des magasins à Copenhague, Londres et Stockholm mais ses produits sont exposés et vendus partout dans le monde (Tokyo, Berlin, Paris, Melbourne, Johannesburg…) Jens Quistgaard  quitte Dansk Designs au début des années 80 pour s’installer à Rome où il restera jusqu’en 1993. Il retourne finalement au Danemark où il continue de dessiner jusqu’à sa disparition en 2008.

 

 

Un petit tableau Pinterest où vous trouverez toutes les photos de l’article et leurs références.

 

#dansk, #jensquistgaard

Rare woods 1961

Tjorn

Anker Line cooking pot

2 répond à “Jens H. Quistgaard (1919-2008)

  1. Bonjour,

    j’aimerais me procurer les bougeoirs modulables de J. H. Quistgaard. Pouvez-vous me donner une piste? je vous en remercie à l’avance.

    Cordialement,

    D. R-N.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mise à jour en cours…
  • Votre panier est vide.